Arven Pépinières

06.08.84.14.18

   Nov 14

Australie

pepi2arvenPlantes supportant de très fortes chaleurs

Plantes supportant de très fortes chaleurs

Les zones les plus intéressantes pour les plantes adaptables, se trouvent à l’est de l’Australie avec la cordillère australienne qui comprend les Blue Mountains et les Alpes australiennes. Il convient de ne surtout pas oublier la Tasmanie dont nous avons isolé les plantes qui en sont issues car son climat est plus froid sur ses hauteurs et son atmosphère plus humide grâce à la mer de Tasman. La flore de la côte sud-ouest présente des plantes plus fragiles et très sensibles à la conjugaison « gel et humidité » qui leur est facilement fatale si le froid est soutenu ou durable. Dans l’ensemble des cas, les floraisons sont soutenues et prolongées; on connait les Callistemon par l’éclat de leur floraison, les Grevillea pour leur remontée de floraison hivernale, mais il existe également des Correa aux charmantes clochettes et quantités d’autres merveilles.

Il s’agit généralement de plantes habituées à croître en sol drainé et acide voir très pauvre pour certaines. Les végétaux d’Australie acceptent une certaine hygrométrie de l’air mais difficilement les sols trop humides, il en est de même pour les situations trop froides. Pour ces raisons, il est possible de planter en fonction de l’emplacement certains Callistemon, Correa, Grevillea, Prostanthera sur talus. Pour Eucalyptus et Acacia, il est recommandé d’effectuer une taille afin d’équilibrer le volume de feuillage avec le système racinaire car ces plantes ont tendance à pousser extrêmement vite au détriment d’un ’ancrage’ correct. Enfin il est conseillé de ne pas trop amender le sol car cela provoquerait une croissance trop rapide, un vieillissement prématuré et cela au détriment de la floraison.


Plantes de Tasmanie

  • Acacia dealbata – Leguminosae
  • Acradenia frankliniae – Rutaceae
  • Anopterus glandulosus – Escalloniaceae
  • Aotus ericoides – Leguminosae
  • Aristotelia peduncularis- Elaeocarpaceae
  • Atherosperma moschatum- Astherospermataceae
  • Baekea gunniana – Myrtaceae
  • Bauera rubioides – Cunoniaceae
  • Bedfordia linearis – Compositae
  • Beyeria viscosa – Euphorbiaceae
  • Billardiera longiflora – Pittosporaceae
  • Bursaria spinosa – Pittosporaceae
  • Calytrix tetragona – Myrtaceae
  • Coprosma quadrifida – Rubiaceae
  • Correa alba – Rutaceae
  • Correa backhouseana – Rutaceae
  • Correa lawrenceana – Rutaceae
  • Dianella coerulea – Xanthorrhoeaceae
  • Dianella tasmanica – Xanthorrhoeaceae
  • Dicksonia = Balantium antartica – Dicksoniaceae
  • Epacris impressa – Ericaceae
  • Epacris paludosa – Ericaceae
  • Eucalyptus coccifera – Myrtaceae
  • Eucalyptus cordata – Myrtaceae
  • Eucalyptus crenulata – Myrtaceae
  • Eucalyptus dalrympleana – Myrtaceae
  • Eucalyptus gunnii – Myrtaceae
  • Eucalyptus unigera – Myrtaceae
  • Eucryphia lucida – Cunoniaceae
  • Eucryphia milliganii – Cunoniaceae
  • Gaultheria tasmanica – Ericaceae
  • Kennedya = Caulinia coccinea- Hydrocharitaceae
  • Kunzea ericifolia – Myrtaceae
  • Leptospermum grandiflorum – Myrtaceae
  • Leptospermum rupestre – Myrtaceae
  • Lomatia polymorpha – Proteaceae
  • Lomatia tinctoria – Proteaceae
  • Olearia erubescens -Compositae
  • Olearia myrsinoides – Compositae
  • Olearia phlogopappa Splendens Group- Compositae
  • Olearia ramulosa – Compositae
  • Ozothamnus hookeri – Compositae
  • Ozothamnus ledifolius -Compositae
  • Ozothamnus rosmarinifolius – Compositae
  • Pimelea nivea – Thymelaeaceae
  • Pittosporum bicolor- Pittosporaceae
  • Telopea trunctata – Proteaceae